Accueil / NEWSLETTERS SESSION / Information et consultation du projet d’intégration de Joon au sein d’Air France
Flotte JOON - Crédit : LEROUX Christophe

Information et consultation du projet d’intégration de Joon au sein d’Air France

(Lecture 2 minutes)

Ce point a débuté par la lecture du rapport de la Commission Économique. Puis Anne Rigail, directrice générale AF, Jean-Michel Mathieu, directeur général de Joon, et Éric Caron, DGA service en vol, ont apporté des éléments de contexte.

➡️ Points clefs de la présentation

L’intégration de Joon consiste à rendre la stratégie de marque plus cohérente et plus lisible. Voyager avec Joon a pu créer de la confusion pour certains clients et indirectement impacter négativement l’ensemble du réseau Air France. Cependant, il est difficile d’estimer le lien entre le NPS[1] et le ré-achat. Le climat social positif actuel permet le développement de nouveaux projets et l’évolution de l’offre s’effectue vers une montée en gamme des produits et services.

Le gain lié à « l’économie des lignes » en 2017 s’élève à 93 M€. Le gain structurel est estimé à 30 M€ et réalisé en grande partie grâce aux PNC. L’impact négatif sur les ré-achats est estimé à 9 M€. En ce qui concerne le NPS, l’offre de restauration payante sur le moyen-courrier a cristallisé les notes négatives. En revanche, les sièges « recliner » et le système de divertissement affichent de très bons retours.

Concernant les modalités d’intégration des salariés de Joon, les niveaux de salaire à la reprise restent les mêmes. Avec le nouvel accord, la progression de salaire sera plus modérée sur les six premières années pour les PNC. La formation liée au stage d’intégration se fera sous un format allégé. Pour le personnel au sol, le maintien de rémunération est également garanti lors du transfert des contrats de travail sous la convention collective d’Air France.

Les A350 densifiés rejoignent la flotte Air France en l’état et un arbitrage est en cours concernant la livrée des A340. Au niveau du futur programme, le choix s’opère entre une optimisation des routes, avec un risque d’impact négatif sur le NPS, et une approche avec une optimisation moindre qui consiste à spécialiser les routes entre « Joon » et Air France. Le calendrier de mise aux couleurs Air France des avions s’étale sur plusieurs années et les cabines seront de couleur neutre pour les clients.

➡️ Informations et questions issues du débat

Avant de procéder au vote, la Session est revenue sur plusieurs sujets dont :

  • La session du 10 mai 2017 avait voté à l’unanimité contre le projet Joon et mis en lumière les problématiques évoquées aujourd’hui même pour justifier l’arrêt de la compagnie.
  • Le coût de lancement de la compagnie Joon est estimé à 11 M€ (dans le détail 3 M€ communication, 3 M€ informatique, 5 M€ cabines).
  • Sans annonce de stratégie, il est difficile de mener un débat complet. Que deviennent les lignes déficitaires? Quelles actions pour séduire la cible des 18 à 30 ans?
  • Les nouveaux accords permettent de répondre à la problématique de rentabilité des lignes, notamment grâce aux règles salariales.
  • En cas de retournement de la conjoncture, la stratégie de montée en gamme présente des risques.
  • Le recours à une formation réduite paraît contradictoire avec la stratégie de premiumisation.
  • Les nouvelles modalités de rémunération des PNC rappellent le principe de bi-scale.
  • Les informations manquent quant au traitement des avions Joon. Quel avenir pour les métiers de la piste?
  • Les investissements pour adapter les produits à la marque Air France sont lourds et vont peser sur le cash-flow.

➡️ Vote de la Session

POUR 9
CONTRE 0
ABSTENTION 2

 

[1] Net Promoter Score

A propos Service Economique

La mission du service d’analyses économiques se décline en trois activités : information des salariés en matière d’actualité économique et sociale du Groupe ; Assistance aux commissions centrales et locales ; Contribution à l’émergence d’une culture économique au sein des représentants du personnel.