Accueil / ECONOMIE / ITW: Airemploi fête ses 20 ans cette année !

ITW: Airemploi fête ses 20 ans cette année !

Septembre 2019 – (Lecture 3 minutes)

Nous avons rencontré la Directrice Mireille LARGEAULT, Laura LAMBLOIS la Responsable Communication et Ana Fere conseillère métiers du transport aérien  au Salon du Bourget. L’occasion d’en savoir plus sur cette association dynamique au service de la filière aéronautique.

Votre association en quelques mots ?

Airemploi a été créée par Air France, lors d’une initiative conjointe avec les branches professionnelles : la FNAM et le GIFAS. Nous sommes juridiquement indépendants d’Air France, cependant la compagnie nous soutient financièrement et valorise nos actions. Nous bénéficions de la taxe d’apprentissage et menons des actions d’information et d’orientation pour l’ensemble de la filière. Un énorme travail a été réalisé depuis 20 ans mais les besoins existent toujours.

Quels types d’actions menez-vous ?

La majorité de nos actions sont à destinations du public scolaire et dans une moindre mesure pour les demandeurs d’emplois et les publics en reconversion. Le besoin d’informations pour l’orientation est un enjeu immense. Nous constatons un déficit de connaissances des métiers du secteur même dans les régions proches de Roissy… Pour y répondre, un concept efficace a vu le jour en 2000 : les conférences terre et ciel. Des conférenciers AIREMPLOI se déplacent dans les collèges et lycées de France et des DOM pour y faire découvrir les métiers du transport aérien et de l’industrie aéronautique. Les jeunes imaginent souvent que les métiers de l’aéronautique sont réservés aux élites. Des portraits vidéo de professionnels permettent de découvrir la diversité des métiers. Les jeunes réfléchissent a leur orientation en se questionnant sur leurs goûts et aptitudes avec un support qui leur est donné.

Suite à notre passage en Guadeloupe et la Réunion, les établissements ont organisé un voyage scolaire au salon du Bourget! Cette année plus de 200 conférences ont déjà eu lieu .

Constatez-vous une évolution de l’intérêt des femmes pour le secteur ?

Les entreprises sont de plus en plus actives sur la question de l’intégration des femmes. Cette année, beaucoup de conférences sur le sujet ont eu lieu au salon du Bourget. La législation évolue également en ce sens avec l’obligation de publier un indicateur.

De notre côté, nous organisons un concours national qui a lieu tous les deux ans depuis 2009 : « Féminisons les métiers de l’aéronautique » avec l’ambition de faire évoluer les mentalités et susciter des vocations. Les entreprises s’engagent avec nous ce sur ce projet qui s étale sur l année scolaire . Des marraines de l entreprise font découvrir leur métier aux collégiennes et lycéennes  Nous avons de nombreux retours positifs, des candidates des premières sessions sont devenues marraines à leur tour. Depuis le début du projet, 1 000 jeunes filles ont participé.

Quels sont les métiers du secteur en tension ?

Dans l’industrie aéronautique la plupart des métiers de la production sont en tension: ajusteur, chaudronnier… Mais également les métiers de conception ainsi que les pilotes et hôtesses de l’air pour le transport aérien. La DGAC souffre d’un déficit énorme en contrôleurs aériens. Nous travaillons actuellement sur un programme pour mener des actions en ce sens à la rentrée.

Comment évoluent les métiers de l’aéronautique ?

Demain 80% des métiers que nous connaissons n’existeront plus sous leurs formes actuelles. Le recueil, le traitement et l’exploitation des données bouleversent les méthodes de travail. Les métiers liés au digital et à l’intelligence artificielle évoluent en permanence. Les activités comme la maintenance prédictive se développent permettant aux avions de voler toujours plus. Cependant, Contrairement à ce que l’on pense, la dimension manuelle reste très présente dans les métiers de l industrie.

Les prescripteurs jouent un rôle important en matière d’orientation…

En effet, au salon du Bourget nous avons accueilli des ingénieurs pour l’école[1], des professeurs, des conseillers d’orientations… Ils peuvent s’appuyer sur les associations comme la nôtre pour permettre une orientation éclairée. Les premiers prescripteurs restent les parents, parfois ils ont des stéréotypes comme par exemple sur l’apprentissage. Il est donc important de s’appuyer sur l’éclairage de professionnels en matière d’orientation. Pour en savoir plus www.airemploi.org.

[1] Personnes salariés d’une entreprise en poste à l’éducation nationale

A propos Service Economique

La mission du service d’analyses économiques se décline en trois activités : information des salariés en matière d’actualités économiques et sociales ; Assistance aux commissions centrales et locales ; Centre de ressources économiques à disposition des représentants du personnel.

Recherchez à nouveau

AERCAP

Marché du transport aérien : le leasing bouscule les modèles économiques

(Lecture 5 minutes) – Juin 2019 Les compagnies aériennes sont de plus en plus soumises ...